Des employeurs américains comme Walmart et Uber rapportent le magasin de la société – Assurance crédit

Rate this post

<div _ngcontent-c15 = "" innerhtml = "

D'accord, techniquement, ce n'est pas le magasin de la société tel qu'il existait auparavant. Mais ce que Walmart, Uber et d’autres entreprises commencent à faire se rapproche de plus en plus.

Peut-être que vous êtes assez vieux pour vous rappeler la chanson Sixteen Tons écrite par Merle Travis et la plupart associée au Tennessee Ernie Ford.

"Vous chargez 16 tonnes, qu'est-ce que vous obtenez? Un autre jour, plus vieux et plus endetté. Saint Pierre, ne m'appelez pas parce que je ne peux pas y aller, je dois mon âme au magasin de la société."

Chœur célèbre et une référence infâme à un sombre chapitre de l'histoire du travail. Les mineurs de charbon travailleraient durement et seraient payés selon le scénario de l'entreprise. Pas de l'argent, car quelqu'un pourrait économiser et s'en aller. Au lieu de cela, le script a servi à payer les marchandises dans le magasin de la société et le loyer d'un logement. Les prix seraient bien sûr ridiculement élevés et obligeraient les travailleurs à accepter des crédits pour répondre à leurs besoins. Il s’agissait pour l’entreprise d’empêcher les mineurs de sortir de dessous.

Je ne sais pas s'ils enseignent encore à ce sujet dans les lycées. C'est une manipulation sans cœur qui écris l'avenir des gens et les transforme en serfs.

Walmart, Uber et d’autres n’ont pas encore commencé à payer en script, traditionnellement appelé salaire de camion. Et ils ne mettent pas les travailleurs dans des cabanes délabrées à l'arrière. Mais ils jouent sur l'insécurité financière et dirigent les gens vers ce qui s'est révélé être un outil cynique et brutal: prêts sur salaire.

Ces formes de contrat – appelant systèmes de prêt usuriers avec intérêts pouvant supporter des centaines de pour cent de prêts par an, semblent ridicules – absorbent tout le temps et l'argent que les gens ont. Les prêteurs saignent leurs vies un dollar et jour à la fois. C'est ce que des entreprises comme Walmart commencent à pousser vers leurs employés, comme l'explique le Wall Street Journal:

«Les travailleurs accèdent généralement aux services en ligne. Les programmes de paiement anticipé offrent généralement aux employés la possibilité d’accélérer une partie de leur prochain chèque de paie moyennant des frais qui s’élèvent souvent à quelques dollars. Les prêts sont généralement de quelques milliers de dollars et sont remboursés retenues salariales automatiques sur une période allant de quelques mois à un an ou plus. Les taux d'approbation et d'intérêt, généralement compris entre 6% et 36%, dépendent souvent de facteurs tels que le pointage de crédit d'un emprunteur. "

Et, selon Recode, Uber veut entrer dans prêter de l'argent à des gens qui la conduisent. La société aide déjà les conducteurs à louer des voitures et dispose d’un programme d’avance en espèces. C'est un pas de plus:

"Mais une éventuelle proposition visant à offrir des prêts plus modestes aux chauffeurs – dont beaucoup sont endettés et peinent à joindre les deux bouts – incite certains responsables politiques et chauffeurs à critiquer la société. Ils sont particulièrement sceptiques à l'égard de Uber et de Le concurrent américain Lyft dépense des dizaines de millions de dollars pour lutter contre la législation californienne qui pourrait contraindre les entreprises à fournir aux travailleurs un salaire minimum et à d'autres protections telles que des congés de maladie. "

Encore une fois, pas un magasin de l'entreprise, mais c'est une pause psychique. Vous n’aidez pas les gens à se sortir du pétrin si vous proposez un petit emprunt à 36% d’intérêt. Même un intérêt de 6% peut être difficile si quelqu'un vit au jour le jour avec le salaire minimum.

Ce qui pourrait aider, c'est payer plus les gens. Arrêtez de vous attendre à des programmes spéciaux, qu’il s’agisse d’un prêt consenti par l’entreprise ou par un tiers, ou du filet de sécurité gouvernemental, pour tout réparer. Une entreprise qui s'attend à ce que quelqu'un l'aide à atteindre ses objectifs monétaires en abandonnant ce qui est irremplaçable, son temps, devrait lui permettre de vivre. Arrêtez d'essayer de vous soustraire à cette responsabilité inhérente en réduisant les heures pour éviter les responsabilités liées à l'assurance-maladie. Ne réduisez pas les bénéfices des entreprises en limitant le travail quotidien des personnes qui assurent le bon fonctionnement de l’entreprise.

Les dirigeants d'entreprise sont trop souvent heureux de serrer les doigts de la main aux gens, les exhortant à se tirer d'affaire par le biais d'un dur labeur. Mais comment une personne a-t-elle le statut moral pour le faire quand elle ne parvient pas à gérer une entreprise et à payer suffisamment ses employés pour maintenir leur existence et celle de leurs familles? Ou s’ils doivent prétendre que les employés ne font en réalité pas partie de la société, sont plutôt des entrepreneurs indépendants qui, selon la FTC, auraient pu être attirés par des revendications irréalistes?

Il suffit de payer aux travailleurs ce qui est juste, pas ce qui est pratique. Et peut-être que ces prêts ne seront finalement pas nécessaires.

">

D'accord, techniquement, ce n'est pas le magasin de la société tel qu'il existait auparavant. Mais ce que Walmart, Uber et d’autres entreprises commencent à faire se rapproche de plus en plus.

Peut-être que vous êtes assez vieux pour vous rappeler la chanson Sixteen Tons écrite par Merle Travis et la plupart associée au Tennessee Ernie Ford.

"Vous chargez 16 tonnes, qu'est-ce que vous obtenez? Un autre jour, plus vieux et plus endetté. Saint Pierre, ne m'appelez pas parce que je ne peux pas y aller, je dois mon âme au magasin de la société."

Chœur célèbre et une référence infâme à un sombre chapitre de l'histoire du travail. Les mineurs de charbon travailleraient durement et seraient payés selon le scénario de l'entreprise. Pas de l'argent, car quelqu'un pourrait économiser et s'en aller. Au lieu de cela, le script a servi à payer les marchandises dans le magasin de la société et le loyer d'un logement. Les prix seraient bien sûr ridiculement élevés et obligeraient les travailleurs à accepter des crédits pour répondre à leurs besoins. Il s’agissait pour l’entreprise d’empêcher les mineurs de sortir de dessous.

Je ne sais pas s'ils enseignent encore à ce sujet dans les lycées. C'est une manipulation sans cœur qui écris l'avenir des gens et les transforme en serfs.

Walmart, Uber et d’autres n’ont pas encore commencé à payer en script, traditionnellement appelé salaire de camion. Et ils ne mettent pas les travailleurs dans des cabanes délabrées à l'arrière. Mais ils jouent sur l'insécurité financière et dirigent les gens vers ce qui s'est révélé être un outil cynique et brutal: les prêts sur salaire.

Ces formes de contrat – appelant systèmes de prêt usuriers avec intérêts pouvant supporter des centaines de pour cent de prêts par an, semblent ridicules – absorbent tout le temps et l'argent que les gens ont. Les prêteurs saignent leurs vies un dollar et jour à la fois. C'est ce que des entreprises comme Walmart commencent à pousser vers leurs employés, comme l'explique le Wall Street Journal:

«Les travailleurs accèdent généralement aux services en ligne. Les programmes de paiement anticipé offrent généralement aux employés la possibilité d’accélérer une partie de leur prochain chèque de paie moyennant des frais qui s’élèvent souvent à quelques dollars. Les prêts sont généralement de quelques milliers de dollars et sont remboursés retenues salariales automatiques sur une période allant de quelques mois à un an ou plus. Les taux d'approbation et d'intérêt, généralement compris entre 6% et 36%, dépendent souvent de facteurs tels que le pointage de crédit d'un emprunteur. "

Et, selon Recode, Uber veut prêter de l’argent aux personnes qui la conduisent. La société aide déjà les conducteurs à louer des voitures et dispose d’un programme d’avance en espèces. C'est un pas de plus:

"Mais une éventuelle proposition visant à offrir des prêts plus modestes aux chauffeurs – dont beaucoup sont endettés et peinent à joindre les deux bouts – incite certains responsables politiques et chauffeurs à critiquer la société. Ils sont particulièrement sceptiques à l'égard de Uber et de Le concurrent américain Lyft dépense des dizaines de millions de dollars pour lutter contre la législation californienne qui pourrait contraindre les entreprises à fournir aux travailleurs un salaire minimum et à d'autres protections telles que des congés de maladie. "

Encore une fois, pas un magasin de l'entreprise, mais c'est une pause psychique. Vous n’aidez pas les gens à se sortir du pétrin si vous proposez un petit emprunt à 36% d’intérêt. Même un intérêt de 6% peut être difficile si quelqu'un vit au jour le jour avec le salaire minimum.

Ce qui pourrait aider, c'est payer plus les gens. Arrêtez de vous attendre à des programmes spéciaux, qu’il s’agisse d’un prêt consenti par l’entreprise ou par un tiers, ou du filet de sécurité gouvernemental, pour tout réparer. Une entreprise qui s'attend à ce que quelqu'un l'aide à atteindre ses objectifs monétaires en abandonnant ce qui est irremplaçable, son temps, devrait lui permettre de vivre. Arrêtez d'essayer de vous soustraire à cette responsabilité inhérente en réduisant les heures pour éviter les responsabilités liées à l'assurance-maladie. Ne réduisez pas les bénéfices des entreprises en limitant le travail quotidien des personnes qui assurent le bon fonctionnement de l’entreprise.

Les dirigeants d'entreprise sont trop souvent heureux de serrer les doigts de la main aux gens, les exhortant à se tirer d'affaire par le biais d'un dur labeur. Mais comment une personne a-t-elle le statut moral pour le faire quand elle ne parvient pas à gérer une entreprise et à payer suffisamment ses employés pour maintenir leur existence et celle de leurs familles? Ou s’ils doivent prétendre que les employés ne font pas réellement partie de la société, sont-ils plutôt des entrepreneurs indépendants qui, selon la FTC, auraient peut-être été séduits par des revendications irréalistes?

Il suffit de payer aux travailleurs ce qui est juste, pas ce qui est pratique. Et peut-être que ces prêts ne seront finalement pas nécessaires.

Pourquoi souscrire une assurance de prêt

Contrairement aux idées reçues qui laissent penser que l’emprunteur est dans l’obligation de souscrire l’assurance prêt immobilier qui voltampère de pair avec son crédit immobilier, sachez que vous êtes dans le droit total de désigner une cran emprunteur individuelle, c’est-à-dire extérieure à votre banque. Cette dernière n’a en aucun le droit de vous obliger à souscrire chez elle.

Si vous venez ou bien que vous allez souscrire un prêt immobilier, vous avez la possibilité tout à fait choisir de prendre une foi externe. Depuis la loi Lagarde sur l’assurance prêt immobilier, la banque ne peut pas modifier son offre de prêt ou changer le dividende de crédit.

Si vous avez précédemment souscrit une maîtrise de prêt immeuble cependant que vous allez la changer, pas de panique, c’est possible ! Deux de figure sont possibles :
si vous avez souscrit votre maîtrise crédit il plus de 12 salaire :
Vous pouvez changer de contrat grâce à la l’amendement Bourquin (2017) et préférer la délégation d’assurance accomplis les ans à date d’anniversaire du prêt sous réserve de procurer un contrat aux garanties équivalentes. Cependant, il faudra respecter un délai de préavis d’au moins 2 mois.
Vous découvrirez ici les phases pour changer son sûreté à date d’anniversaire et obtenir un contrat qui existera accepté chez votre banque.
si vous avez souscrit votre sang-froid crédit il y a un soulagement de la 12 mois : alors ne perdez pas de temps !
Grâce à la loi Hamon sur l’assurance prêt immobilier entrée en vigueur en 2014, vous avez la possibilité de changer d’assurance dans les douze mois qui suivent la signature du prêt ; sous-vêtement réserve jadis de plus de procurer à votre banque un contrat aux garanties équivalentes.
Votre banque ne peut refuser sans mobile valables sous peine de se voir déguster d’une amende de 3000 euros. Une aubaine pour emprunteurs !

N’hésitez pas à demander plus de renseignements aux courtiers en aplomb de prêt immeuble de BoursedesCrédits lors de votre demande de crédit immobilier. Il vous à bien vous assurer selon votre profil, à choisir son assureur, à trouver une audace prêt pas chère, demander un devis pour une certitude prêt, accomplir une simulation pour une sang-froid et comparer les certitude emprunt.

• L’âge limite de couverture. Des contrats dits séniors permettent de prolonger la couverture à 80 vraiment 90 ans.
• Attention aux suppression qui portent sur certaines professions, pratiques et loisirs (sport), des pathologies, etc.
• Le calcul de la cotisation se fait-il sur le capital restant dû ou bien sur le capital d’apport ?
• L’indemnisation est-elle forfaitaire ou bien indemnitaire ?
• Combien coûte réellement la confirmation sur la durée du prêt ? A que s’élève les frais d’adhésion éventuels, les frais de dossiers, les frais de prélèvements ?
• La durée de versement à procès-verbal plein de plusieurs garanties et leur successivement de prise en charge. Il faut par exemple étonner à partir de ce que niveau d’invalidité la garantie est déclenchée.
• Le niveau de franchise qui se rapporte à la garantie perte d’emploi et à la garantie incapacité temporaire masse de travail. 60 jours, 90, 180, aussi plus ?
• La définition de la garantie invalidité indéfrisable partielle prévoit-elle une indemnisation en d’impossibilité d’exercer votre franc profession ainsi qu’à non ?
• Les délais de carence ou bien d’attente sont indispensables en de perte d’emploi. Il faut aussi vérifier délais de reconstitution des droits à l’ouverture des prestations.

La banque panier couramment un contrat d’assurance avec son offre de crédit, conçu pour son compte par une société d’assurance. L’emprunteur n’est pas obligé de l’accepter. Il peut souscrire un contrat proche l’assureur de son choix. À une condition : ce confiance présenter un nuance de garantie ou bien de couverture équivalent à l’assurance proposée parmi la banque. Ces critères d’équivalence des garanties sont mentionnés dans la carton standardisée d’information.

Lorsque vous prenez un crédit immobilier, vous devez encore souscrire à une sang-froid tapeur qui garantit à la banque d’être remboursée en cas de coup dur. Il s’agir :
d’une longue maladie
d’un accident grave
d’une invalidité provisoire et pourquoi pas indéfrisable
de la perte prolongée de votre emploi
du décès de l’un des emprunteurs
Ce poste représenter à un tiers d’un coût total de votre projet immobilier, ce qui est loin d’être négligeable. La banque filet la majorité du temps son distinct contrat d’assurance. IL peut s’agir :
d’un contrat groupe (même pour terminés les assureurs)
d’un contrat personnalisé (conditions adaptée à votre régulier situation)
Par ailleurs, vous avez la possibilité aussi choisir un contrat d’assurance débiteur proposé parmi d’autres compagnies d’assurance.

Qu’est-ce qui déterminer la nomination de votre assurance-emprunteur ?
Lorsque vous choisissez une aisance emprunteur, vous devez prêter une attention particulière à :

l’étendue des garanties et les élimination
les du contrat (jusqu’à quel âge le contrat fonctionne, s’il fonctionne pendant tout le temps du prêt…)
le coût du contrat et celui des mensualités
la quotité (ou rapport de couverture) qui est le pourcentage de l’emprunt couvert en l’assureur
les frais de dossier
Petit conseil : lisez bien la papier standardisée d’information que doit vous remettre l’assurance et pourquoi pas la banque conformément à la loi. Cette dernière doit citer garanties imposées par l’établissement prêteur et les 11 critères retenus pour chacune d’entre elle. Au-delà, cette étiquette devra préciser :

le montant des mensualités (en euros)
le coût total de l’assurance emprunteuse sur toute la durée du prêt (en euros)
le Taux Annuel Effectif de l’Assurance (TAEA) sur tout le temps du prêt

Il existe différentes aboutissement pour assureurs pour choisir le prix de ce type d’assurance. Ils annoncent aux emprunteurs un procès-verbal d’assurance de prêt immobilier. Dans la plupart des il s’agit du union qui annonce en rapport au montant pionnier emprunté, le coût annuel des cotisations. Celles-ci seront alors mêmes sur tout le temps de remboursement du prêt. Dans quelques cas, il s’agit d’un bénéfice calculé sur le capital restant dû. Les mensualités diminuent ainsi lorsque le capital se rembourse. On parle alors d’assurance dégressive ou bien sur le capital de départ. Nous étudierons comment obtenir le premier annuité pour votre foi de crédit immobilier. En outre, si vous empruntez en couple, suivez nos conseils pour bien assurer un prêt immeuble souscrit à 2. Le coût d’une maîtrise tapeur varie fortement. En utilisant un comparateur, vous pourrez voir que choisir l’assurance de prêt immeuble proposée parmi votre banque n’est pas souvent la plus belle solution. De quoi perpétrer des économies sur vos frais d’assurance et cela pour au moins un même progressivement de garantie pour votre certitude emprunteur.

Vous souhaitez obtenir un crédit ou bien vous avez jà contracté un prêt et vous ne savez pas réellement comment choisir votre foi emprunteur ? Entre le contrat de groupe et la délégation d’assurance, ce n’est pas toujours facile d’opter pour parmi l’affluence d’offres d’assurances de prêt qui existe. Votre choix dépendra de votre situation actuelle, du temps et de vos besoins.

Si vous êtes pressé, que vous rêveriez de obtenir le plus rapidement probable votre crédit, il existera plus intéressant de passer par l’assurance ainsi qu’à contrat groupe, il suffira de compléter un aisée formulaire que vous transmettra l’établissement prêteur pour évoluer en tant que couvert. Cette aplomb existera intégrée directement dans l’offre de prêt : agitation et simplicité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *