5 questions à poser à votre prêteur hypothécaire avant de refinancer votre maison – Assurance de prêt

Rate this post


De nombreux propriétaires avec des hypothèques ont envisagé de refinancer à un moment ou à un autre. Le refinancement d'une hypothèque remplace essentiellement votre hypothèque actuelle par un nouveau prêt. C'est un choix particulièrement séduisant pour les personnes qui souhaitent réduire leur taux d'intérêt, leurs paiements mensuels, rembourser leur emprunt plus rapidement, utiliser la valeur nette de leur maison ou transformer un taux ajustable en un prêt à taux fixe.

Mais attendez. Sherry GrazianoPremier vice-président, responsable de la transformation du crédit hypothécaire chez SunTrust à Orlando, FL, le fait que le fait que les taux soient au plus bas historique ne signifie pas que le refinancement est la bonne décision pour tout le monde. "Avant de commencer des conversations avec les prêteurs, le propriétaire doit avoir un objectif financier clair et voir le refinancement comme un moyen d'atteindre cet objectif."

Une fois que vous avez décidé que le refinancement valait la peine d’être étudié, trouvez un représentant en hypothèques qui puisse clarifier tous les détails financiers et expliquer toutes vos options. Pendant que vous en discutez, il est important de poser les bonnes questions, et beaucoup d'entre elles.


Prêt à refinancer votre maison? Avant de vous lancer et de commencer le processus de refinancement, voici quelques questions que vous devriez planifier de poser à votre prêteur hypothécaire.

1. 'Mon devis comprend-il les taxes et les assurances?'

Lors de la demande de prêt, le prêteur fournira une estimation donnant une ventilation de tous les frais de clôture, du taux et de tous les autres coûts liés au prêt.

Jeremy Engle, un prêteur hypothécaire chez Vero Mortgage à Visalia, en Californie, indique que la citation du prêteur comprend généralement les taxes et les assurances. «Je demande aux clients une copie à jour de leur relevé hypothécaire et je peux en tirer les chiffres», dit-il.

Les prêteurs fourniront généralement un devis détaillé qui détaillera le nouveau paiement mensuel, et il devrait mettre en évidence les taxes et les assurances, selon Graziano. Elle dit que les propriétaires peuvent également vouloir poser des questions sur les frais associés – à la fois du prêteur et des tiers. "Les coûts typiques peuvent inclure des frais d’évaluation, un rapport de crédit, une assurance titres, ainsi que des honoraires de clôture ou d’avocat", explique Graziano.

2. "Combien d'argent dois-je apporter à la clôture?"

En moyenne, les propriétaires peuvent prévoir payer entre 2% et 3% du montant du prêt pour refinancer un prêt hypothécaire. Ainsi, le refinancement d’un prêt immobilier de 300 000 dollars, par exemple, pourrait coûter entre 6 000 et 9 000 dollars et serait dû au plus tard à la clôture. Tout comme pour votre prêt hypothécaire actuel, le processus de refinancement comprendra également des frais de clôture.


Communiquez avec votre prêteur et demandez ce que vous devez apporter à la table de clôture. Les coûts de clôture peuvent inclure divers frais – frais de banque, d’évaluation et d’avocat – pour les services et les dépenses nécessaires à la finalisation d’un prêt hypothécaire.

Le montant à apporter à la clôture dépend du prêt que l’emprunteur cherche à acquérir et est unique en fonction de la situation financière de chaque emprunteur, selon Tarek Hassieb, courtier immobilier agréé de Liberty Realty à Hoboken, dans le New Jersey.

«S'ils veulent un paiement inférieur, ils apporteront les fonds appropriés pour satisfaire le paiement avec lequel ils se sentent à l'aise. Un emprunteur peut essentiellement apporter zéro dollar à la clôture et ajouter les frais de clôture au prêt, et ne rien apporter à la table de clôture », explique Hassieb.

Graziano indique que les prêteurs proposent différentes conditions et promotions et qu'il est utile de lire tous les documents.

3. "Quels sont mes frais de poche?"

Discutez avec votre agent de crédit des frais supplémentaires à votre charge qui ne sont pas inclus dans votre estimation des frais de clôture. Ceux-ci peuvent être inclus en tant que coûts séparés, tels que l'assurance et une étude de propriété. Les frais non remboursés varient en fonction de la situation de chaque acheteur.

"Certains propriétaires peuvent choisir de payer eux-mêmes certaines dépenses, mais beaucoup choisiront d’intégrer leurs coûts de refinancement dans le prêt", explique Graziano. "Les propriétaires doivent savoir clairement si le prêteur leur offre cette option."

4. 'Ai-je la place de retirer de l'argent?'

La plupart des prêteurs préfèrent avoir des capitaux propres pour pouvoir prétendre à un prêt. Habituellement, plus il y a d'équité dans une maison, plus il est facile de refinancer. Les experts disent qu’au moins 20% du capital est nécessaire si vous ne voulez pas payer une assurance hypothécaire privée. Cependant, même avec moins, vous pouvez toujours refinancer, mais les conditions peuvent ne pas être aussi favorables. Hassieb affirme que, le prêt de chaque acheteur pouvant être différent, il serait évalué au cas par cas.

5. "Quelle est la durée du prêt que vous me citez?"

Lorsque vous refinancez, vous aurez une nouvelle durée et un nouveau calendrier d’amortissement. Chaque fois que vous refinancez votre propriété, l'horloge est réinitialisée pour la durée du terme. «Le prêt serait remis au premier jour. Alors considérez cela comme un nouveau prêt. Un emprunteur peut choisir une durée de 10 ans à 30 ans », explique Hassieb.

Le coût du refinancement d'une hypothèque peut varier en fonction de facteurs tels que le taux d'intérêt, la cote de crédit, le montant du prêt et le prêteur. En tant que propriétaire, si vous souhaitez obtenir un meilleur accord de refinancement hypothécaire, vous devez magasiner et faire concurrencer les prêteurs pour votre entreprise.

Selon Hassieb, la plupart des prêteurs ont un lien en ligne vers une pré-approbation de refinancement qui peut l’aider à comprendre la situation financière de l’emprunteur et l’aider à atteindre ses objectifs financiers.

Le poste 5 questions à poser à votre prêteur hypothécaire avant de refinancer votre maison est apparu en premier sur Real Estate News & Insights | realtor.com®.

Pourquoi souscrire une assurance de prêt

Contrairement aux idées reçues qui laissent penser que l’emprunteur est dans l’obligation de souscrire l’assurance prêt immeuble qui voltampère de pair avec son crédit immobilier, sachez que vous êtes a l’intérieur du droit total d’élire une confiance emprunteuse individuelle, c’est-à-dire extérieure à votre banque. Cette dernière n’a en aucun cas le droit de vous obliger à souscrire chez elle.

Si vous venez ou bien que vous allez souscrire un prêt immobilier, vous pouvez tout à fait choisir de prendre une cran externe. Depuis la loi Lagarde sur l’assurance prêt immobilier, la banque ne peut pas modifier son offre de prêt ainsi qu’à changer le gain de crédit.

Si vous avez jà souscrit une caractère de prêt immobilier cependant que vous voulez la changer, pas de panique, c’est plausible ! Deux cas de figure sont possibles :
dans le sur lequel vous avez souscrit votre persuasion crédit il y a plus de 12 mois :
Vous pouvez changer de contrat grâce à la l’amendement Bourquin (2017) et choisir la délégation d’assurance totaux les ans à date d’anniversaire du prêt sous-vêtement réserve de fournir un contrat aux garanties équivalentes. Cependant, il faudra respecter un délai de préavis d’au moins 2 mois.
Vous trouverez ici les phases pour changer son audace à date d’anniversaire et obtenir un contrat qui existera accepté dans votre banque.
dans le sur lequel vous avez souscrit votre aplomb crédit il réduction des 12 mois : alors ne perdez pas de temps !
Grâce à la loi Hamon sur l’assurance prêt immobilier entrée en vigueur en 2014, vous avez la possibilité de changer d’assurance dans les douze mensualité qui suivent la signature du prêt ; au-dessous réserve jadis de plus de procurer à votre banque un contrat aux garanties équivalentes.
Votre banque ne peut refuser sans explication valables au risque de se voir vider d’une amende de 3000 euros. Une aubaine pour emprunteurs !

N’hésitez pas à demander plus de renseignements aux médian en assurance de prêt immobilier de BoursedesCrédits lors de votre demande de crédit immobilier. Il vous aidera à bien vous assurer selon votre profil, à choisir son assureur, à trouver une assurance prêt pas chère, demander un devis pour une persuasion prêt, exécuter une simulation pour une aplomb et comparer assurances emprunt.

• L’âge limite de couverture. Des contrats dits séniors permettent de prolonger la couverture jusqu’à 80 voire 90 ans.
• Attention aux suppression qui portent sur plusieurs professions, pratiques et loisirs (sport), des pathologies, etc.
• Le calcul de la cotisation se fait-il sur le capital restant dû ou bien sur le capital d’apport ?
• L’indemnisation est-elle en tout ou bien indemnitaire ?
• Combien coûte réellement la certification sur la durée du prêt ? A que s’élève frais d’adhésion éventuels, les frais de dossiers, frais de prélèvements ?
• La durée de versement à communion plein de plusieurs garanties et leur niveau de prise en charge. Il faut au contraire hésiter à partir de quel niveau d’invalidité la garantie est déclenchée.
• Le amplitude de franchise qui se rapporte à la garantie perte d’emploi et à la garantie incapacité temporaire totale de travail. 60 jours, 90, 180, voire plus ?
• La définition de la garantie invalidité indéfrisable partielle prévoit-elle une indemnisation en d’impossibilité d’exercer votre distinct profession et pourquoi pas non ?
• Les délais de carence et pourquoi pas d’attente sont essentiels en cas de perte d’emploi. Il faut aussi vérifier délais de reconstitution des droits à l’ouverture des prestations.

La banque cible couramment un contrat d’assurance avec son offre de crédit, conçu pour son compte selon une société d’assurance. L’emprunteur n’est pas obligé de l’accepter. Il peut souscrire un contrat près l’assureur de son choix. À une condition : ce confiance présenter un phase de garantie ou bien de couverture équivalent à l’assurance proposée chez la banque. Ces critères d’équivalence des garanties sont mentionnés dans la papier standardisée d’information.

Lorsque vous prenez un crédit immobilier, vous devez toujours souscrire à une sang-froid tapeur qui garantit à la banque d’être remboursée en cas de coup dur. Il peut s’agir :
d’une longue maladie
d’un accident grave
d’une invalidité provisoire ou permanente
de la perte prolongée de votre emploi
du décès de l’un des emprunteurs
Ce poste représenter même un tiers d’un coût total de votre but immobilier, ce qui est loin d’être négligeable. La banque dessein la majorité du temps son carré contrat d’assurance. IL peut s’agir :
d’un contrat groupe (même conditions pour totaux assureurs)
d’un contrat personnalisé (conditions adaptée à votre nettoyé situation)
Par ailleurs, vous avez la possibilité aussi choisir un contrat d’assurance emprunteur proposé pendant d’autres compagnies d’assurance.

Qu’est-ce qui déterminer l’élection de votre assurance-emprunteur ?
Lorsque vous choisissez une audace emprunteur, vous devez prêter une attention particulière à :

l’étendue des garanties et élimination
les conditions du contrat (jusqu’à ce que âge le contrat fonctionne, s’il agit pendant tout le long du prêt…)
le coût du contrat et celui des mensualités
la quotité (ou intérêt de couverture) qui est le pourcentage de l’emprunt couvert dans l’assureur
les frais de dossier
Petit conseil : lisez bien la feuille standardisée d’information que vous remettre l’assurance ou bien la banque conformément à la loi. Cette dernière faire part garanties imposées par l’établissement prêteur et 11 critères retenus pour chacune d’entre elle. Au-delà, cette carton devra préciser :

le montant des mensualités (en euros)
le coût total de l’assurance tapeur sur tout le long du prêt (en euros)
le Taux Annuel Effectif de l’Assurance (TAEA) sur toute la durée du prêt

Il existe différentes achèvement pour assureurs pour choisir le prix de ce type d’assurance. Ils annoncent aux emprunteurs un annuité d’assurance de prêt immobilier. Dans la majorité des cas il s’agit du bénéfice qui annonce en rapport en or montant promoteur emprunté, le coût annuel des cotisations. Celles-ci seront alors mêmes sur tout le long de remboursement du prêt. Dans d’autres cas, il s’agit d’un enchaînement calculé sur le capital restant dû. Les mensualités diminuent ainsi quand le capital se rembourse. On parle alors d’assurance dégressive ou bien sur le capital de départ. Nous étudierons comment obtenir le meilleur expertise pour votre cran de crédit immobilier. En outre, dans l’hypothèse ou vous empruntez en couple, suivez nos conseils pour bien assurer un prêt immobilier souscrit à 2. Le coût d’une sûreté tapeur varie fortement. En utilisant un comparateur, vous pourrez voir que choisir l’assurance de prêt immobilier proposée pendant votre banque n’est pas souvent la plus belle solution. De quoi élever des économies sur vos frais d’assurance et cela pour en or moins un même rayon de garantie pour votre sûreté emprunteur.

Vous souhaitez obtenir un crédit ou vous avez avant contracté un prêt et vous ne savez pas effectivement comment choisir votre certitude emprunteur ? Entre le contrat de groupe et la délégation d’assurance, ce n’est pas encore facile de régler pour parmi l’affluence d’offres d’assurances de prêt qui existe. Votre choix dépendra de votre situation actuelle, du temps vos besoins.

Si vous êtes pressé, que vous souhaitez obtenir le plus rapidement vraisemblable votre crédit, il sera plus intéressant de recourir l’assurance et pourquoi pas contrat groupe, il suffira de compléter un simple formulaire que vous transmettra l’établissement prêteur pour s’accomplir en tant que couvert. Cette aisance sera intégrée directement dans l’offre de prêt : précipitation et simplicité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *